Inventer « l’école d’après » avec les élèves ?